Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Cohésion sociale : les leaders religieux échangent sur les vertus du dialogue

La ministre déléguée, chargée de la Décentralisation, Madiara Sagnon/Tou, représentant le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a présidé, le jeudi 18 février 2021 à Ouagadougou, un atelier de sensibilisation au profit des leaders religieux autour du thème : « Le dialogue, une exigence de foi ».

Organisé par le consortium Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori), le Centre Diocésain de Communication de Ouahigouya (CDC) et l’Association pour le Développement des Communautés Villageoises de Fada (ADCV), l’atelier de sensibilisation a réuni 58 participants de diverses confessions religieuses en provenance de toutes les régions du Burkina Faso.

Cette activité, soutenue par le Royaume des Pays-Bas, s’inscrit dans le cadre du projet « Promotion du dialogue interreligieux et du vivre ensemble (Pro DIVE) » et vise à lutter contre la recrudescence de phénomènes associés à la radicalisation, à l’intégrisme religieux et aux conflits intercommunautaires.

Pour la ministre déléguée, chargée de la Décentralisation Madiara Sagnon/Tou représentant le ministre d’Etat, ministre en charge de l’Administration territoriale, la question de la réconciliation nationale est une priorité dans l’agenda du président du Faso. A ce titre, elle a salué l’initiative du Pro DIVE en faveur de la paix. Elle a, par ailleurs, rassuré les organisateurs du soutien du gouvernement. « Partant du postulat que la religion est inspirée de Dieu pour rendre l’homme meilleur et proche de lui, il est évident pour ma part qu’elle engage les pratiquants à des dispositions favorables à la rencontre et à la fraternité. Aussi voudrais-je rendre un hommage bien mérité aux autorités religieuses pour leur initiative en faveur de la paix », a-t-elle souligné.

Selon le chef de file du consortium UFC-Dori, Paul François Ramdé, ces assises sont une opportunité qui s’offre à la communauté des croyants de s’enrichir d’arguments de foi pour œuvrer inlassablement au renforcement de la cohésion interreligieuse et interculturelle dans notre pays : « cet atelier qui rentre dans le cadre des activités du projet de promotion du dialogue interreligieux et du vivre ensemble (PRO-DIVE) est une occasion pour les leaders religieux de se tenir main dans la main au moyen d’éléments convergents de foi dans leur travail en faveur de la consolidation de la cohésion sociale ».

Direction de la Communication et de la Presse ministérielle