CONFERENCE CCA

Conférence des Chefs de circonscription administrative (CCA) : Les Gouverneurs, Hauts-commissaires et Préfets échangent sur leur rôle dans la mise du PNDES

Sous la présidence du Premier Ministre Paul Kaba THIEBA, le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a organisé le jeudi 18 janvier 2018 à Ouagadougou, la Conférence des Chefs de circonscription administrative (CCA). Pendant une journée, les Gouverneurs, les Hauts-commissaires et les Préfets se sont retrouvés devant le Chef du gouvernement, pour échanger sur leur rôle dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES). A cette occasion, ils ont présenté au chef du gouvernement leurs préoccupations et propositions qui visent à restaurer l’autorité de l’Etat.

« Vous êtes à l’avant-garde de la coordination, de l’animation et de la supervision de la mise en œuvre des politiques publiques. Votre rôle est donc essentiel dans la réussite du PNDES. Vous devez vous l’approprier, l’expliquer, le porter, assurer son suivi-évaluation, veiller à ce que nos concitoyens le connaissent et se l’approprient.». Voici entre autres, ce que le Premier ministre attend des Chefs de circonscription administratives pour relever le défi de la mise en œuvre réussie de cette politique publique. Aussi, a-t-il poursuivi, la mise en œuvre réussie du PNDES passe également par la restauration de l’autorité de l’Etat, l’appui conseil aux collectivités territoriales à travers l’arrimage des plans locaux de développement aux axes du PNDES et la mobilisation de tous les acteurs de développement dans chaque circonscription administrative. Mais reconnait-il, pour la réalisation de ces objectifs, il faut un minimum de moyens et de ressources. Et c’est ce que demandent les CCA à travers cette conférence. Ainsi, au nom de leurs pairs, les représentants de chaque entité ont traduit leur reconnaissance au gouvernement pour avoir initié ce cadre de réflexion et aussi recommandé l’institutionnalisation de la Conférence des CCA avec le Chef du gouvernement. Au titre des propositions, les préfets souhaitent être impliqués dans la conception et le suivi-évaluation des politiques de l’Etat. Leurs préoccupations portent sur l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Profitant de l’occasion, les Hauts-commissaires ont fait un plaidoyer à l’endroit du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation pour l’élaboration d’une politique nationale sectorielle qui pourrait inclure un plan de promotion pour le personnel, la spécialisation et le renforcement de la logistique. Pour une bonne mise en œuvre du PNDES, les gouverneurs suggèrent la disponibilisation à temps des ressources financières et la réalisation des activités de sensibilisation et d’information des populations jusqu’au niveau département. L’effectivité de la délégation des pouvoirs aux Gouverneurs et l’allocation d’un fonds de souveraineté afin de pouvoir supporter la gestion des crises sont autant de doléances qu’ils ont présentées. Aux préoccupations qui ont été soulevées, le chef du gouvernement a promis de tout faire pour satisfaire dans la mesure du possible. « Le gouvernement a entrepris à travers la mise en place d’un comité interministériel, une réflexion globale sur vos conditions de travail. Les propositions qui en seront issues seront étudiées et dans la mesure des possibilités budgétaires, feront l’objet de satisfaction. », a-t-il rassuré.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATD

Photos

 
 
 
 
 
 

Video

videoL'invité du jour sur africa 24