RENFORCEMENT DE CAPACITES

altDes ressources humaines de qualité pour mieux relever les défis de la décentralisation, cela passe par la formation. Le Ministère de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation (MATD)a organisé

conjointement avec le ministère de l’Administration du Territoire  et de la Sécurité (MATS) du 18 au 22 novembre à Ouagadougou, une session de formation au profit des agents sortants de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature et des Instituts Régionaux d’Administration mis à la disposition des dits ministères. Cette  session a permis à ces nouveaux venus dans l’administration, d’acquérir des capacités techniques  pour l’exercice de leur emploi dans les collectivités territoriales.

Le renforcement des capacités des acteurs est l’une des priorités du Ministère de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation. S’inscrivant dans cette dynamique ce département a organisé? conjointement avec  le ministère de l’Administration du Territoire  et de la Sécurité du 18 au 22 novembre dans la salle de spectacle du CENASA, à Ouagadougou, une session de formation au profit des agents nouvellement sortis de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature et des Instituts Régionaux d’Administration, mis à la disposition du MATD et  du MATS. Ils étaient pris de trois cent à bénéficier de cette formation dont l’objectif est d’outiller ces nouveaux venus dans l’administration,  des rudiments nécessaires pour mieux accomplir leurs missions d’appui technique. Durant cinq jours, sept modules relatifs à l’organisation du MATD et à la gestion des collectivités ont pu être dispensés. Il s’agit notamment des attributions  de ce ministère, du rôle du secrétaire général des collectivités et de la gestion du personnel, du fonctionnement des  conseils municipaux, de  l’organisation de l’Etat civil et de la gestion des finances locales. En somme, ce sont des modules qui ne sont pas suffisamment ou pas abordés dans les écoles professionnelles. Et c’est ce qui explique le choix de ces thématiques, selon la Directrice des ressources humaines du MATD. A en croire Madame Esther Félicité NACRO/ COMBARY dans l’exercice pratique de leur fonction surtout dans les collectivités, les agents de l’administration générale font face à de nombreuses difficultés dans lesdits  domaines. La non maitrise de certains aspects des tâches qui leurs sont dévolus, occasionnent des dysfonctionnements et des contentieux  qu’il convient de corriger pour la consolidation du processus de la décentralisation. Et pour éviter qu’à l’aube de leurs carrières, ces nouveaux agents soient  confrontés à ces difficultés, le MATD a initié cette session de formation afin de les accompagner. Le premier responsable du département, le ministre  Toussaint Abel COULIBALY, qui a présidé la cérémonie de clôture de cette session de formation,  a d’ailleurs assuré ces nouveaux travailleurs de l’appui constant de son département. Tout en leur souhaitant une fructueuse carrière, le ministre les a exhortés à être ouverts, à se former continuellement  et à bannir l’autosuffisance. C’est par vos rendements et par votre sens élevé du devoir que vous ferez la différence, a t-il  conclu. Des conseils qui ne sont pas tombés  sans doute, dans l’oreille d’un sourd.  Les participants repartent avec le sentiment d’avoir été bien formés et se disent prêt affronter le terrain. alt

Photos

Sample Image Sample Images Sample Images Sample Images Sample Images Sample Images

Video

videoL'invité du jour sur africa 24